Choisissons le Valais de demain

117 ans après la Constitution de 1907, le Valais peut se doter d’un nouveau texte fondateur. Découvrez le projet de Constitution et choisissez le Valais de demain !

Comment soutenir au mieux une Constitution moderne ? Votez 2xOUI, et faites votre choix en cochant la case à la troisième question pour les droits politiques communaux des permis C.

Le 3 mars 2024, nous votons pour choisir notre future Constitution cantonale.

Plus d’un siècle après l’écriture de la Constitution actuelle, le Valais a l’occasion unique de se doter d’un nouveau texte fondateur. Le projet de nouvelle Constitution a été élaboré par la Constituante en 4 ans. En cas de OUI lors du vote du 3 mars, ce projet de Constitution remplacera l’actuelle Constitution de 1907.

Vous n’êtes pas sûr de la manière de remplir votre bulletin de vote en fonction de vos préférences ? Rendez-vous sur www.commentvoter.ch

 

QUELS SONT LES ENJEUX EN BREF?

Un Valais tourné vers les défis futurs   Pouvez-vous imaginer que notre Constitution actuelle ne parle pas de tourisme, de culture, des seniors, encore moins de numérique, de transparence, d’égalité hommes-femmes, ni même des droits fondamentaux de la population ? La nouvelle Constitution rend justice aux traditions cantonales, tout en donnant les outils pour relever les défis importants du 21e siècle. Des thèmes  secondaires ou inexistants dans l’ancienne Constitution sont au coeur du nouveau projet : économie, environnement, famille, social. En mars 2024, la population aura le choix entre un texte de 1907 et ce projet d’avenir.

Une démocratie forte  La nouvelle Constitution définit un canton où chaque citoyenne et citoyen possède une voix égale. Les 6 nouvelles régions du Canton reflètent la réalité du quotidien de la population, couplant à la fois plaine et montagne, villes et villages. Toutes les régions sont considérées sur un pied d’égalité.

Un Canton uni dans sa diversité  Une politique de soutien au bilinguisme et à la répartition équilibrée des institutions publiques sur l’ensemble du territoire visent à renforcer l’unité cantonale.

Un texte fédérateur  Le texte proposé est solide et équilibré. Il reflète les forces politiques en présence au sein de la Constituante et a obtenu un large soutien de la majorité des groupes politiques : dans tous les groupes à l’exception de l’UDC, des élus se sont prononcés en faveur du projet. De nombreuses personnalités valaisannes s’engagent pour soutenir la nouvelle Constitution.

Un choix démocratique  En plus du vote sur la Constitution, la population pourra se prononcer spécifiquement sur l’opportunité d’accorder ou non des droits politiques à l’échelon communal aux personnes étrangères titulaires d’un permis d’établissement.

Une triple question sera posée sur le bulletin de vote :

  1. Acceptez-vous le projet de Constitution (AVEC le droit de vote et d’éligibilité des étrangers au plan communal) ? – Recommandation de vote :
    •  OUI si vous souhaitez que les titulaires d’un permis d’établissement aient les droits politiques au plan communal, et pour donner les meilleures chances au projet de Constitution
    • NON si vous ne le souhaitez pas
  2. Acceptez-vous la variante du projet de Constitution (SANS le droit de vote et d’éligibilité des étrangers au plan communal) ? – Recommandation de vote :
    •  OUI dans tous les cas !
  3. En cas de double OUI, est-ce que le projet ou la variante doit entrer en vigueur ? – Recommandation de vote :
    • Projet‘ si vous êtes pour les droits politiques communaux des permis C
    • Variante‘ sinon

LA CONSTITUTION, QU’EST-CE QUE C’EST ?

 

La Constitution cantonale définit les règles que la population valaisanne se donne pour vivre ensemble. Elle est le texte fondateur du Canton, qui sera mis en oeuvre dans les lois cantonales. Le texte de la Constitution décrit ces règles dans des articles, organisés en différents chapitres, par exemple :

  • les droits fondamentaux des citoyennes et citoyens (par exemple, droit à la liberté personnelle, droits de l’enfant)
  • les droits politiques (droit de vote, droits d’initiative et de référendum)
  • les autorités cantonales (Conseil d’Etat, Grand Conseil, Pouvoir judiciaire)
  • les régions et communes (organisation des régions, autorités communales, communes bourgeoisiales)
  • les tâches de l’Etat (soutien à l’économie, éducation, tâches sociales)

COMMENT S'ENGAGER ?

Vous souhaitez vous engager dans la campagne et jouer un rôle actif pour faire connaître la nouvelle Constitution ?

SOUTENIR LA CAMPAGNE

Vous souhaitez soutenir financièrement la campagne en faveur de la nouvelle Constitution ? Faites un don sur notre compte bancaire ou par Twint.

Compte
Banque Cantonale du Valais
CH2800765001052495508
Bénéficiaire
Association « OUI à la nouvelle Constitution valaisanne »
Rue des Ronques 21
1927 Chemin

QUI SOUTIENT LA NOUVELLE CONSTITUTION?

 

De nombreuses ambassadrices et ambassadeurs affichent leur soutien au projet de Constitution. 

En plus de ceux-ci, un Comité de soutien au projet de Constitution est formé des cheffes et chefs des groupes politiques ayant accepté le projet à l’Assemblée Constituante, ainsi que de leurs membres au Collège présidentiel.

GÉRALDINE
GIANADDA

Membre du Collège présidentiel, VLR

JENNY
VOEFFRAY

Membre du Collège présidentiel, Le Centre

ÉMILIE
PRAZ

Membre du Collège présidentiel, Appel Citoyen

GAËL
BOURGEOIS

Membre du Collège présidentiel, PS-GC

SABINE
FOURNIER

Membre du Collège présidentiel, Verts

KAMY
MAY

Co-cheffe du groupe Le Centre

MARIE
ZUCHUAT

Co-cheffe du groupe Le Centre

CÔME
VUILLE

Chef du groupe Valeurs Libérales Radicales

LAURENCE
VUAGNIAUX

Cheffe du groupe Les Verts et Citoyens

FABIEN
THÉTAZ

Chef du groupe Parti Socialiste et Gauche Citoyenne

GERMAN
EYER

Chef du groupe Zukunft-Wallis

JEAN-
FRANÇOIS
LOVEY

Chef du groupe Appel Citoyen

Dans le Haut-Valais, le comité d’action « Verantwortig ubernä » (Prendre nos responsabilités) mène aussi campagne !

D’AUTRES QUESTIONS ?